__ La fabrication des moteurs ISD

__ Les indices de protections (IP)

__ Explications complémentaires

_Petit tour d'horizon en images sur la fabrication des moteurs ISD. Depuis des années, nous vous apportons notre savoir faire dans ce domaine avec des produits de haute qualité. Et croyez nous, les moteurs électriques... nous savons faire !

Tous les moteurs équipant nos v.a.e. sont des moteurs à courant continu ne nécessitant aucun entretien.

Vue éclatée du moteur équipant le City3, 601, Futuro/Explorer, 608 et 617.
La vitesse du moteur, en 36 volts, est de 3000 tours/minutes. Nous utilisons un réducteur à étage 1/15 à pignonnerie métallique qui permet en final d'avoir une rotation de 200 tours/minutes.
Grâce au réducteur,
on augmente le couple de manière extraordinaire si bien qu'il est impossible de bloquer le moteur à la main à partir de 30% d'assistance ! Plus on descend en vitesse, plus on augmente le couple (c'est directement proportionnel).

Le réducteur est graissé à vie et nos moteurs ne nécessitent aucun entretien ni intervention de la part de son utilisateur. Les réducteurs sont usinés au micron.

La durée de vie du moteur est de l'ordre de
80 000 km...ça fait déjà de belles balades !

Sur cette photo, on aperçoit les 8 aimants collés sur l'intérieur du moteur.

Carcasses intérieures recevant le réducteur à étage.

Réalisation sur tour de précision du méplat sur l'axe moteur qui permet l'anti-rotation dans la fourche arrière (ou avant sur le ISD 608).

Mise en place du réducteur à étage (à train droit).

Fils de cuivre permettant de réaliser les bobinages.

Réalisation du bobinage à la main... Un travail demandant savoir faire et précision.

Le bobinage cuivre avant sa soudure sur le collecteur. Du beau travail !

Soudure du bobinage sur le collecteur

Le bobinage cuivre soudé sur collecteur.

Autre étape, la mise en place des bagues tournantes électriques et du roulement.

Le bobinage vient se greffer sur l'axe (photo ci-dessus). Notez le pignon de réduction qui sera centré sur les "satellites" (voir ci-dessous) 

 

Une vue du réducteur planétaire. On aperçoit bien la partie centrale qui reçoit le pignon de réduction (voir photo ci-dessus). Le moteur en tournant entraîne les 3 satellites qui entraînent à leurs tours la couronne dentée sur laquelle vient engrainer les planétaires (photo ci-dessous).

La partie "planétaire" du réducteur.

 

Tous les éléments en place, le montage des moteurs peut débuter.


Si vous recherchez un VRAI v.a.e avec un VRAI moteur (c'est à dire une VRAIE assistance), vous allez vraiment vous faire plaisir. Sans prétention, nous avons à ce jour, tout en respectant la législation évidemment, les ensembles de motorisation les plus puissants sur le marché notamment grâce aux réducteurs qui offrent un couple phénoménal. On voit trop souvent des vélos électriques où c'est l'utillisateur qui "assiste l'assistance" ! Un comble !

Lorsqu'un client achète un v.a.e., on se doute bien qu'il souhaite une assistance efficace et non un vélo poussif qui toussotte à la moindre côte...

" Allez, on commence à pédaler...oui, oui, la côte est impressionnante mais gardez bien les mains sur le guidon s'il vous plait, ça peut surprendre au début... "

 

Haut de page

ou lire la suite...

www.velo-electrique.com